SURPRISES


PETITES HISTOIRES DE MER

 
Depuis quelques années : des animations bien imprévues ravissent tout le monde.
Nous avons reçu la visite de plusieurs phoques, il y a quelques temps déjà, pour se reposer et se restaurer d'éperlans et petits chinchards.
Ce jeune phoque gris s'est offert une semaine de repos dans la Ria sur une planche à voile, pour le plus grand plaisir des enfants.
Vinrent ensuite de petits thons (bonites et thazards de 5 ou 6 Kg quand même) qui sont restés une bonne semaine, en septembre 2009, pour chasser les maquereaux entre les bateaux du port. 

Mais voici encore plus fort : 
Les dauphins qui fréquent habituellement le large, sont entré dans la Ria en septembre 2008. L'un d'eux, amical et curieux s'est installé dans le port, le temps de réclamer quelques caresses avant de s'en repartir vivre sa vie avec les siens.




Connaissez-vous le "BEZU"? (nom breton)Réputé pour sa puissance et sa ruse. De plus c'est le seul qui mange les moules avec la coquille et qui peut casser hameçons et bas de lignes bien avant d'arriver sur la plage ?
C'est la daurade royale.
Elle se pêche de mai à septembre.
Pas facile donc de la mettre au tableau de chasse. Elle peut atteindre ici des tailles peu communes. Du jamais vu sur les étals de poissonniers. Les 4 Kg et plus sont exceptionnelles mais entre 1,5 et 2,5 Kg, c'est un plaisir fréquent assuré.

LA SAISON DES GROS ? Décembre/Janvier




Pêche de nuit au surf casting en janvier : 4 Kg 700.Novembre, décembre ou janvier, c'est l'époque du rassemblement des bars avant le frai de printemps. On peut espérer sur ces périodes sortir les plus belles pièces. Dommage, elles se défendent peu car l'eau est froide et problème, elles ne pondront plus. Il faut absolument les remettre à l'eau pour que l'espèce continue d'exister, car depuis peu les tailles diminuent et leur nombre aussi.
 LES BONITES, MACQUEREAUX ET BARS

OCTOBRE CE SONT LES CALMARS ET LES SEICHES

Après-midi de traîne début octobre. Trois belles bonites rayées. Moins énormes que les thons et mieux adaptées à notre "petit matériel", elles se défendent vaillamment comme un maquereau             . . . 2K500 passé.
Ne gâchent pas non plus le plaisir des belles journées d'automne, les seiches et les calmars, les plus gros atteignant 30 à 40 cm sans les tentacules, pêchés à la "turlutte".

Merci pour ce "cargo de Noël 2011 " 

Arrivé sur la plage de Kermihy! Heureusement, il était vide ! Après un nettoyage énergique de quelques jours, la plage avait retrouvé sa propreté originelle.
Quelques semaines plus tard, il a disparu, déchiqueté par une mâchoire géante et recyclé peut être . . .
en boîte de conserve de poisson !
Un panneau retrace l'historique de l'évènement sur le lieu du naufrage, car la dune, entièrement restaurée se demande encore ce qu'il s'est passé.



Le rond point de luxe !Après le cargo TK BREMEN, un thon géant s'est échoué sur un rond-point d'ETEL ! Hommage aux anciens thoniers qui ont fait la richesses de la ville.
                         Navette ETEL - LE MAGOUER
Pendant toute la saison, prenez la navette le Treh Simon, et visitez à pied ou en vélo l'autre rive de la Ria.


ROULER SUR LA PLAGE COMME EN FLORIDE !

La plage, la nuit. Comme en Californie ? interdit.
La mer veille ! Grand frais cette nuit là.
Elle roule sans relâche.
Calmée le lendemain, elle a craché le "déchet" après l'avoir bien corrigé.

ERREUR FATALE.

Le reporter de la presse locale n'a pas raté ce scoop ! Voilà un chauffeur converti aux espaces protégés !


   Grapheur de blockhaus

Un décorateur anonyme s'est offert trois superbes vitrines.


         Art éphémère au Magouéro

Artiste généreux et anonyme. Dessin à la craie sur une épave de thonier.


 Mr P & M à a pêché de fort belles daurades cet été
Maintenant, vous savez où !

Premier janvier. Comme partout, les courageux commencent l'année par un bain, garanti tonique.

Malgré l'enthousiasme on hésite quand même !

Epaves de thoniers face à ETEL au Magouéro.